Home > Destinations > Remontez le temps dans la cité nabatéenne de Pétra

Remontez le temps dans la cité nabatéenne de Pétra

Après une demi-heure de marche entre les parois escarpées du Siq, en Jordanie, une cité antique tombée dans l’oubli et redécouverte en 1812 se dévoile. Les gigantesques temples troglodytes de Pétra, l’ancienne capitale du royaume Nabatéen, nourrissent les rêves d’aventures de chacun depuis leur représentation dans des films à succès tels qu’Indiana Jones et Le Retour de la Momie. Aujourd’hui, Voyages Faciles vous guide au cœur de l’une des sept nouvelles merveilles du monde.

Pétra : antique, troglodyte et ornée de mystères

Pétra est une ville de l’Antiquité, oubliée puis retrouvée. De par la richesse et la sécurité de cet endroit préservé, vous pouvez y voyager seul sans problème.

C’est en 1828 que des missions archéologiques commencent à être menées à Pétra, soit 16 ans après sa redécouverte. Les explorateurs de l’époque pénètrent dans la cité antique, créée vers la fin du 8ème siècle av. J.-C. et occupée vers le 6ème siècle av. J.-C. par les Nabatéen, un peuple ancien dont leur capitale était Pétra.

La communauté nabatéenne fait prospérer la ville en utilisant judicieusement sa position sur la route des caravanes, une voie commerciale où l’on transportait notamment de l’encens et des épices à travers l’Egypte, la Syrie, l’Arabie du Sud et la Méditerranée. A son apogée, les historiens estiment le nombre d’habitants de la ville à 25 000. C’est à cause de la modification des routes commerciales et des séismes dans la région que Pétra sera abandonnée progressivement vers le 8ème siècle.

Pour l’anecdote culturelle, le peuple nabatéen est cité dans la bible comme étant allié des Juifs durant le temps des Maccabées, soit environ entre le 2ème siècle av. J.-C. et le 1er siècle av. J.-C.

Pétra est reconnaissable entre tous de par ses nombreux bâtiments, dont les façades monumentales directement taillées dans la roche inspirèrent les plus grands aventuriers. Depuis le 6 décembre 1985, Pétra est reconnue comme appartenant au patrimoine mondial par l’UNESCO, et la zone qui englobe le site est un parc national archéologique depuis 1993.

Si les cités troglodytes telles que Pétra attisent votre curiosité, alors il vous faudra poursuivre vos voyages vers d’autres contrées. Profitez d’un circuit au Maroc pour visiter Bhalil et Tisnit ou, plus proche de chez vous, Bollène et Saint-Rémy-Sur-Creuse en France !

Que visiter à Pétra et en Jordanie ?

La cité nabatéenne de Pétra regorge de trésors à découvrir. Si vous aimez les explorations, la randonnée, et les paysages époustouflants, vous serez servis en Jordanie.

Pour découvrir Pétra, vous devrez d’abord vous engouffrer dans le Siq, un passage à travers des parois escarpées d’environ 1 200 mètres qui forme l’entrée de la cité. Bon à savoir, la nuit, le circuit Petra by Night vous invite à découvrir le sentier d’une autre manière, à la lueur des bougies et au rythme de la musique traditionnelle.

Si vous n’avez pas peur de vous lever tôt, allez admirer les premiers rayons du soleil qui éclairent les piliers de la Khazneh, dont la somptueuse façade en grès marque l’entrée d’un tombeau. Continuez votre journée en visitant ensuite les tombes royales, nichées dans des grottes troglodytes, qui vous feront voyager à une autre époque. Puis, entamer la randonnée jusqu’au Deir (monastère), dont la façade s’illumine, elle, au soleil couchant.

Pétra est la terre des djinns, des créatures surnaturelles, invisibles, capables de prendre différentes formes et de contrôler l’esprit humain. Faites attention lors de votre visite de cette cité énigmatique…

Comment organiser son voyage à Pétra ?

Le pays regorgeant de merveilles à découvrir, nous vous conseillons de visiter Pétra dans le cadre d’un circuit organisé en Jordanie.

Pour l’hébergement et la restauration, vous trouverez de quoi vous satisfaire à Pétra. Selon le Ministre du Tourisme et des Antiquités de Jordanie, le site proposait en 2015 une capacité d’hébergement évaluée à 2 182 chambres pour 4 170 lits, répartis entre 40 hôtels dont 2 campings.

Les Français, Belges, Suisses et Canadiens doivent détenir un visa pour se rendre en Jordanie, qui s’obtient facilement à l’aéroport ou postes-frontières du pays. Ce visa dure un mois pouvant être prolongé et coûte 20 dinars jordaniens (1 JD = 1 € 27). Aucune vaccination n’est obligatoire.

Pétra et la Jordanie en général ne sont pas le foyer de maladies contagieuses graves. Il est préférable de stériliser l’eau et/ou d’acheter des bouteilles d’eau minérales, ainsi que de bien laver vos fruits et légumes avant de les consommer. Des troubles de la digestion sont possibles dus au changement de régime alimentaire.

Il est également important de bien vous protéger du soleil, surtout à Pétra. Opter pour la technique des bédouins : portez des vêtements larges couvrant qui font circuler l’air et qui permettent de vous rafraîchir, ainsi qu’un chapeau ou un keffieh traditionnel pour vous éviter des insolations.

Pour contourner ce dernier risque, nous vous conseillons de partir au printemps ou en automne. L’hiver n’est pas recommandé car les températures peuvent rapidement chuter et surprendre. Evitez également de voyager durant le Ramadan, car les services suivront des horaires aménagés.

Au printemps, vous pourrez célébrer avec les habitants de Pétra le Jour de l’Indépendance le 25 mai ainsi que le Jour de de l’armée et anniversaire de la Grande révolte arabe le 10 Juin. En automne a lieu l’anniversaire du Roi Hussein (14 novembre). Les fêtes religieuses sont également célébrées.

Grâce à ce guide, vous connaissez maintenant l’essentiel pour partir à la découverte de cette cité envoûtante. Si vous visitez Pétra, racontez-nous votre expérience dans les commentaires !

Leave a Reply