Home > Destinations > Que faire à Beyrouth ?

Que faire à Beyrouth ?

Vue aérienne de Beyrouth, capitale du Liban

Beyrouth est une capitale d’Orient marquée par l’Occident, à la fois cosmopolite et culturelle. Découvrez une cité moderne, un petit havre de paix aux portes du chaos. Beyrouth intrigue et fascine les voyageurs du monde entier, faisant sensiblement augmenter le tourisme chaque année. Voici 3 sites incontournables à visiter à Beyrouth !

Le Musée Sursock

« C’est Beyrouth ! » Cette expression, que l’on pourrait joliment traduire par « c’est le désordre », fait aujourd’hui référence à une ville qui n’existe plus. Beyrouth n’est plus synonyme de chaos et de destruction. Si la guerre a laissé des traces, certains quartiers de la capitale ont connu une gentrification exceptionnelle.

C’est le cas du quartier historique d’Achrafieh, qui abritaient les plus importantes familles libanaises au XVIIIe siècle. On y trouve désormais le prestigieux Musée Sursock, qui a rouvert ses portes en 2015, après huit années de rénovation. Son architecture, à la fois contemporaine et orientale, est signée par Jean-Michel Wilmotte et Jacques Abou Khaled.

Visiter le Musée Sursock est l’occasion de découvrir l’art libanais, si peu représenté sur le continent européen. Collections permanentes et expositions temporaires cohabitent dans cet ancien hôtel particulier. La visite des galeries et la vue du bâtiment illuminé la nuit, valent bien les presque quatre heures de vol entre Lyon et Beyrouth.

Mosquée Mohammad Al-Amin, Beyrouth

La Mosquée Mohammad Al-Amin et la Cathédrale Saint-Georges des Maronites

Véritable symbole de la ville, la Mosquée Mohammad Al-Amin éclaire la nuit de ses lumières. A l’angle de certaines rues, ce temple ottoman se dresse sur Beyrouth, avec ses quatre minarets d’argile brun et son dôme bleu turquoise. Il s’agit de l’un des sites les plus touristiques de la cité. Veillez à bien respecter les coutumes du pays lors de votre visite.

Fait étonnant, vous n’aurez qu’à traverser la rue pour tomber sur la Cathédrale Saint-Georges des Maronites. Son architecture, au style néo-classique, a été imaginée par l’Italien Giuseppe Maggior. Après les dégâts de la guerre civile libanaise, c’est à l’aube des années 2000 que la cathédrale fut entièrement rénovée. Aujourd’hui, elle se visite et des messes y sont encore données.

Ces deux bâtiments, construits ainsi côte à côte, témoignent de la cohabitation religieuse qui règne à Beyrouth. Les influences chrétienne et musulmane coexistent dans la solidarité et la bienveillance. Avant de construire le nouveau campanile de la cathédrale, l’archevêque de Beyrouth a promis qu’il ne dépasserait pas la hauteur des minarets de la mosquée, en signe de respect.

Grande rue piétonne à Beyrouth

Les quartiers de Gemmayzé et Badaro

A l’image des grandes villes cosmopolites, la capitale du Liban est constituée de plusieurs quartiers bien distincts. Plus besoin de prendre un vol Lyon New York pour flâner dans des rues insolites et animées, à l’identité marquée. Beyrouth a elle aussi son lot de quartiers incontournables.

Ne manquez pas le quartier de Gemmayszé, souvent considéré comme le « Soho de Beyrouth » par les touristes. Là, la vie nocturne beyrouthine bat son plein, avec de nombreux bars, clubs et restaurants. Le soir, promenez-vous dans la rue Gouraud pour boire un verre et découvrir quelques excentricités locales.

L’autre quartier phare de Beyrouth, c’est Badaro. Après s’être récemment gentrifié, le quartier est devenu l’un des lieux les plus branchés de la ville. Avec ses allures de petit village, Badaro est fait de rues larges et agréables ainsi que d’espaces verts calmes où il fait bon se prélasser.

Beyrouth, jusqu’alors considérée comme une destination dangereuse, semble aujourd’hui se démocratiser. Les Européens sont de plus en plus tentés par cette ville atypique, qui se relève peu à peu des stigmates de la guerre. Entre traditions et modernité, Beyrouth est une capitale à découvrir. Avant de partir, vérifiez tout de même l’état du pays sur le site officiel du gouvernement.

Leave a Reply