Home > Voyages faciles > Comment louer son appartement pendant les vacances ?

Comment louer son appartement pendant les vacances ?

Appartement-airbnb-cosy

Louer son logement le temps des vacances, la formule séduit de plus en plus de Français. Avant toute chose, connaître les règles légales et de bonne conduite.

Louer en meublé sur une courte durée

Louer sa maison ou son appartement pendant ses vacances peut être une pratique attrayante sur le plan financier. Une formule de plus en plus adoptée en région touristique ou culturelle, le temps d’un festival par exemple.

Bonne nouvelle, de nombreuses plateformes internet se sont spécialisées dans la location saisonnière. Une solution simple et rapide, de l’ordre d’une quarantaine d’euros (déductible du loyer), qui, en plus d’assurer la publication et la traduction de l’annonce immobilière, a aussi l’avantage de rappeler les règles de procédure et de courtoisie entre propriétaires et locataires. Pour que l’expérience soit vécue sans stress de part et d’autre, commençons par la législation. Louer en meublé de courte durée une résidence principale consiste à ne pas dépasser 120 jours de location par an. De quoi voir venir… Par ailleurs, en zones dites tendues, comme Paris, Lyon ou Bordeaux, certaines communes imposent une « déclaration de meublé de tourisme en ligne », il faut donc se renseigner.

La rédaction d’un contrat est exigée

Chambre à coucher dans location

Que vous louiez directement ou que vous passiez par un site spécialisé, voire une agence immobilière à Lyon, la rédaction d’un contrat entre loueur et locataire s’impose. Si vous êtes vous-même locataire de votre logement principal, pensez à obtenir l’accord écrit de votre propriétaire bailleur. Pensez également à prévenir votre assureur de l’occupation temporaire de votre logement par un tiers. Enfin, même saisonnière, une location doit être déclarée aux services fiscaux, au titre du « bénéfice industriel et commercial ».

Même ponctuelle, une location doit répondre aux normes de sécurité et de confort moderne : b.a.-ba, l’installation électrique et la plomberie doivent être en parfait état.

25 % de la location à titre d’acompte

Pensez-y : votre logement doit pouvoir accueillir l’ensemble des effets personnels de votre locataire. Armoires, placards et réfrigérateurs doivent donc être propres et vides (et vos effets personnels et de valeur mis sous clé !). Il est toutefois généralement convenu de laisser à disposition le linge de maison, type torchons, nappes, voire draps. Pour éviter d’être dérangé pour un oui ou un non, l’idéal est de préparer une fiche recensant l’ensemble des appareils ménagers de la maison et leur mode de fonctionnement.

Enfin, comme pour tout contrat immobilier, sachez que vous êtes en droit d’exiger environ 25 % du montant de la location à titre d’acompte. Pour la sérénité de tous, un état des lieux, à l’entrée et à la sortie, avec relevé des compteurs, est plus que conseillé.

Leave a Reply